L'art ancien du conte et le langage du Marketing

La marchande de citron de Jean Lecomte du Nouy

 

Le conte est un art ancien qui accompagne l'homme en tant qu'être social sans cesse en activité de communication. De la parole, de la création du lien social, aujourd'hui l'homme est influencé par une multitude de signaux de communication à travers le monde dans un langage dominée par les marques et le marketing. Les progrès techniques des voies numériques de communication associé à la prolifération des médias sociaux affecte la vie de chaque citoyen de la planète. Cette révolution façonne les modes de narration et l'art de raconter les marques et leurs produits.

Depuis l'aube de l'humanité, le conte fait partie intégrante de notre vie. Les êtres humains sont connus sous le nom de "Homo narrans" (Lund et al. 2018) ce qui signifie "Storytelling human" ou bien "conteurs". Le conte aide les sociétés humaines à survivre aux épreuves de la nature et du temps. Les contes permettent aux humains de se lier d'amitiés, de favoriser la coopération en partageant leurs sentiments et leurs émotions, ce qui a conduit à la formation de tribus, de communauté, de nations et de la genèse d'un village global. Les contes, la survie de l'Homo sapiens (Harari 2014) à l'Homos Deus (Harari 2016) ont formé la maîtrise du pouvoir sur les autres espèces. Qu'importe sa couleur, son ethnie, sa nationalité, sa religion, ses origines, les humains sont exposés aux contes depuis leur enfance et ceux jusqu'à leur dernier souffle. Ce qu'il reste d'eux, des souvenirs, des souvenirs et seulement des histoires.

Les histoires de dragons, de châteaux, histoire de l'histoire, les fans écoutent les histoires d'étoiles filantes ou de constellations, les romanciers racontent, la réalité monotone supplante la fiction, les sportifs, les marques et les artistes narrent leur performance.

Le conte voyage à travers les âges, des peintures rupestres aux écrans d'ordinateur (Nantonand Dicks 2013). Les recherches interdisciplinaires montrent que les histoires ont le pouvoir d'attirer l'attention et d'engager le dialogue autant émotionnellement qu'intellectuellement. Pour établir un lien avec les consommateurs et influencer les prospects, les spécialistes du marketing et les professionnels de la publicité utilisent le récit comme un outil efficace (Rose 2011) pour marquer l'attention, donner du sens et réduire l'anonymat dans le bruit des conversations dans les conduits de communication. Les clients expérimentent la marque, ils participent à son histoire par sa consommation et parfois s'engagent dans son histoire par sa fascination.

Une histoire de la Marque

Un bref compte rendu de l'évolution du concept de marque montre la pertinence de sa communication. Gabay (2015) constate que l'une des premières notions de marque est issue de la recherche du pouvoir et du plaisir. L'aigle des légions romaines en est une illustration.

Le concept de marque a connu plusieurs étapes selon, les propriétés, les identifications, les caractéristiques, les avantages, les expériences, les identité et les inclusions. 

Dans les années 1880, la propriété était populaire. Les marques faisaient preuves de la propriété des biens, à qui elles appartenaient et qui les avaient faites. Après la pose des rails et l'accélération des transports sur de longues distances, les marques se sont identifiées aux fabricants.

Brand Storytelling in the Digital AgeTheories, Practice and Application.pdf

21/113