Les compétences de base de l'édition d'une information

Les compétences de base de l'édition d'une information

La qualité d'écriture est une base de l'accès à l'intérêt d'une information. Vous pouvez agrémenter votre histoire d'éléments divers tels que des photographies, des images vidéo, des extraits sonores. Pour décrire votre histoire, 3 étapes sont obligatoires :

  • Repérer et se renseigner
  • Écrire et agrémenter
  • Publier et suivre
Rechercher

Repérer et se renseigner

Quelle information vous intéresse ? Cette information intéresse-t-elle vos lecteurs, vos auditeurs ? Si oui, vous abordez son contexte, son environnement. Au delà de l'information brute, l'effet "Wahou !", vous recherchez des archives d'information et vous vous renseignez sur l'historique qui mène à cette information.

Pour comprendre les faits, l'essentiel est dans cette suite de questions : Qui ? Quoi ? Quand ? où ? Pourquoi ? Comment ? Combien ? Quelles sont les sources ?

 

niveauII

Ecrire

Ecrire et agrémenter

Les histoires fictives sont dans les romans, les films..., elles impliquent des évènements dramatiques, des conflits, de l’inattendu. Ces histoires se composent d'un début, d'un milieu et d'une fin.

Les différents quotidiens de la réalité n'ont pas cette détermination si flagrante. Pour permettre aux lecteurs d'interpréter l'histoire réelle, il est possible de donner deux voire trois interprétations des faits déroulés. Qui dans ce cas est le menteur, qui communique, qui bénéficie de la sympathie, qui est sincère... ?

niveau II

Suivre l'information

Publier et suivre

Vous traiterez votre sujet en fonction de votre public. Le traitement de l'information doit s'adapter aux intérêts et à la compréhension de votre public. Celui-ci peut être local, régional, national, international, spécifique à un environnement politique, culturel, professionnel, de spécialités... Il peut aussi représenter toutes sortes de milieux et d'intérêts. Vous devez interagir avec votre public, pour le connaître et répondre à ses préoccupations avec pertinence.

Vous définissez votre audience et traitez les sujets en conséquence. Un reportage pour le grand public peut être un sujet plus détaillé pour une cible plus segmentée, que l'on pourrait appeler "spécialisée". Votre sujet convient selon vous à une large audience, vous profitez des personnes spécialisées pour segmenter votre sujet en des sujets plus pointus. Vous pouvez renvoyer tel un chapitrage vers le reportage pointant vers les intérêts spécifiques.

niveau II