Les plugins audio

Les extensions logiciels

Les plugins ou greffons sont des programmes d'extensions aux logiciels leur apportant de multiples fonctionnalités tels que les traitements sonores d'effets. Une grande variété de plugin existe de qualité variable. Ils sont classés par grande famille, tels que les égaliseurs, les compresseurs, les reverbes et echos, les modulations... Il est possible de jouer de ces effets en appliquant ceux-ci sur un objet sonore, et dans ce cas, l'effet est irrévocable. Autre façon, vous insérez votre effet dans votre voie de mixage et varier les paramètres avec l'automation. Dès lors, l'effet est appliqué, peut être mis hors marche, ôter ou appliqué. Deux possibilités, cela dépend du plugin utilisé, une application définitive ou bien une application modulable en temps réel. L'objet sonore est stimulé par les plugins, mais son traitement peut être léger en injectant peu d'informations sonore dans le plugin via un réglage d'insertion de volume sonore. Il est donc possible de garder une partie de l'objet sonore neutre et le coupler avec un léger traitement de plugins.

 

 

egalisation logiciel
réverbération à convolution

Gain, égalisation, Réverbération

Les plugin de gain (volume) et de normalisation sont disponibles. L'augmentation du gain est une amplification dosée de l'objet sonore. La normalisation est une amplification maximale en limitant l'effet de distorsion numérique. Par contre, l'effet de distorsion numérique est accessible avec le gain, il faut donc être vigilant dans les valeurs d'amplification.

L'égalisation est l'art de placer les timbres des différents objets sonores afin de les reconnaître, les mettre en évidence dans un ensemble poly instrumentiste. Le timbre est la qualité sonore qui différencie l'identité sonore. Le timbre c'est le timbre sonore de la voix de Jacques différente de celle de Pierre. Le timbre d'un piano n'est pas l'égale d'un timbre d'un violoncelle. Les fonctions de l'égalisation sont une division du spectre de l'objet sonore en bande plus ou moins fine de fréquence. Chaque bande de fréquence peut être amplifiée ou diminuée en puissance sonore. Dans le cas, ou un narrateur a une voix dont les fréquences nasales sont fortement présentes. Il est agréable de pouvoir atténuer ces fréquences afin de rendre cette voix plus douce. Un renforcement des fréquences basses de la voix rend la voix plus audible mais aussi plus sensuel. Il existe différents types d'égaliseurs du plus simple aux plus complexes. L'utilisation des types d'égaliseur dépend du mode de production et de la tâche de travail.

La réverbération est l'art de placer un objet sonore dans un environnement. Cette simulation peut déplacer l'objet d'une salle de bain vers une cathédrale. La réverbération simule la diffusion sonore dans un environnement brillant, mat, petit, large... La fonction d'entrée indique le volume d'envoi de l'objet sonore dans l'effet de réverbération. Couplé au paramètre de mixage, vous balancez, mixez, la quantité d'effet en rapport avec la source.

enveloppe et modulation

Modulation, écho et retard

Les effets de modulation varient périodiquement la puissance sonore en alternant l'amplification positive et celle négative. Ces effets de variation de puissance sont nommés trémolo, chorus, phaser, flanger, suivant les types de modulations voulues... Ces variations peuvent être adaptées à différentes formes d'ondes.Une perception de ces modulations diffèrent suivant les attaques et descentes que produisent ces formes d'ondes (signal sinusoïdal, triangulaire, carré...) Le signal traité par le plugin peut être réinjecté dans ce même plugin, on parle de feedback. Cette fonction a pour trait d'épaissir l'effet par une notion de retard, réinsertion immédiate ou retardée. 

L'écho et les retards (delay) sont les répétitions de l'objet sonores étalés dans le temps et le nombre de ces répétitions. Ces répétitions peuvent être calqués sur un tempo affecté à une pulsation ou ses divisions dans une barre de mesure. Elles sont aussi définies en temps, heure, minute, seconde, milliseconde. La réinjection par le Feedback de cette effet est également utilisable. Cette effet sert également à la simulation spatiale. Il est couramment utilisé dans différents styles de musique dont le Dub en a fait sa spécificité musicale.

Les effets dits dynamiques agissent sur l'amplitude sonore, la réduisant, l'augmentant, la nivelant. Ils se nomment compresseurs, limiteur, expandeur, gate. L'effet de compression dynamise un certain niveau de puissance du son. Ce niveau de dynamisation est appliqué au dessus ou au dessous du seuil (thresold) d'un volume déterminé sur l'objet sonore. Le ratio est le rapport de différence entre le volume supérieur de l'objet sonore et le volume de référence, le seuil. Un rapport de 1:1 diminue les puissances supérieures et les nivelle au seuil de référence. Un rapport de 2:1 diminue les puissances supérieures de deux fois leur volume, (puissance supérieur - seuil de puissance)/2, etc. C'est très utile pour niveler les puissances sonores entre les sons faibles et ceux forts.

compresseur

Dynamique et nettoyage

Un autre effet le limiteur limite la puissance d'un objet sonore au seuil. Il est utiliser lors de l'enregistrement d'une voix, de percussions,... afin de niveler les puissances sonores en entrée de console de mixage. L'effet d'expander fonctionne comme le compresseur mais de façon inverse. Il efface toute les puissances supérieures au seuil et suivant le ratio diminue les puissances inférieures ou égales au seuil. L'effet de Gate a pour rendu de faire passer le son si son amplitude est supérieure au seuil. Tout niveau sonore inférieur au niveau de seuil défini est coupé, rendu muet. Ce peut être utile lors d'un enregistrement pour uniquement prendre les informations qui ont la puissance supérieure au seuil défini dans le Gate. Les bruits inférieures au seuil seront inexploitables.

Autres effets le réducteur de bruit, de pops, de sifflantes, réduisent les nuisances sonores pour obtenir un signal sonore plus intelligible. Le réducteur de bruit ne connaît pas les bruits. Vous devez lui montrer ce qu'est un bruit. Pour cela vous isoler un bruit dans votre objet sonore par un outil de sélection. Ensuite, vous l'intégrer en mémoire dans l'effet du réducteur de bruit. Dès lors, le réducteur de bruit reconnaît le bruit et peut l'éliminer suivant le seuil de puissance que vous désirez supprimer.

Lors d'un changement de la résolution d'échantillonnage vous altérez le son qu'il soit suréchantillonner ou sous-échantillonner. L'effet de dithering réduit ces altérations en agissant sur la profondeur de bit et sur les courbes (sinusoïdale, triangulaire) d'interpolation d'échantillonnage. 

 

En cours de chargement...