L'édition audionumérique

L'édition

L'édition audionumérique est très flexible. La façon de stocker l'information sur vos disques dur vous permet de créer autant d'objets sonores que vous le désirez. Ce seront autant de points d'information à disposer sur votre disque dur.

Les bandes magnétiques des anciens studio étaient beaucoup plus contraignantes. Il fallait découper celles-ci. Le montage s'effectuait par scotch. Cet ancien procédé est dit linéaire. Il fallait dès lors repérer l'endroit sur la bande ou l'enregistrement était à refaire. Cette façon de procédé était destructive.

 

revox bandes magnétiques

Disques durs

 

L'accès aux informations sur un disque dur est un procédé non-linéaire car les objets sonores sont disséminés sur celui-ci sans ordre de rangement chronologique. Le fait que chaque nouvel enregistrement crée une région, dès lors l'enregistrement est dit non-destructif. Cette accessibilité pratiquement immédiate des informations aux disques, plus la vision des formes d'ondes et de leurs placements sur une ligne temporelle offre une aisance et rapidité d'exécution face aux anciennes pratiques. 

voix

Avec un oeil exercé, vous saurez quel type de son sera joué juste en visualisant leur forme d'onde. La hauteur des peak vous indique leur valeur d'amplitude et leurs variations dans le temps. Si la pente d'un pic est rapide, il s'agit certainement d'un choc ou d'une percussion. Si la pente est plus douce, ce peut être un violon, une nappe de synthé. Si l'extinction du son est longue, il y a de forte chance que la réverbération, ou la résonance du son est présente.

edition d'onde

Vous avez à votre disposition deux outils de sélection celui du déplacement et celui de la sélection d'information sonore. L'outil de déplacement permet de glisser l'objet sonore le long de la ligne temporel à travers les pistes. L'outil de sélection d'information sonore sélectionne une partie de votre objet sonore. Vous pouvez à partir de cette sélection, la supprimer, la rogner, changer la tonalité de l'instrument, ralentir ou accélérer cette partie. Dès que le traitement est appliqué sur cette sélection, elle devient une nouvelle région.

fondu audio

La découpe ou trimming et les fondus entrants (fade in) et sortants (fade out) sont les premiers travaux à réaliser sur vos enregistrement. Le trimming est la fonction qui permet de cerner, ou de rogner un objet en supprimant les informations non-importantes par exemple un décompte de tempo. Puis par la fonction de fondu entrant, vous pouvez niveler l'attaque du volume de l'objet sonore, soit une attaque lente et le son monte en volume progressivement, tel une attaque de violon.

Soit une attaque rapide et dans ce cas l'objet sonore monte en volume rapidement, telle une percussion, une explosion. Il existe différente courbes d'attaque pour les fondus entrant et sortants, la classique avec sa progression linéaire et des plus complexe de type logarithmique.

Enfin, le fondu enchaîné (Cross Fade) est le fondu en fermeture de l'objet sonore antérieur avec le fondu en ouverture de l'objet sonore ultérieur. Ce principe assoupli le passage entre deux objets sonores afin que la transition entre ces deux objets soit plus douce et moins voyante.

automation audio

Un autre outil est celui d'édition des points d'automation. Ces points font varier des valeurs de paramètres sur la voie ou il est édité. Ces paramètres peuvent être des variations de volume, de variations spatiales par le panoramique ou bien les paramètres d'un plugin de traitement sonore dédié. Il est existe quatre méthode d'écriture d'automation. La méthode écriture (write) est l'enregistrement d'un mouvement de potentiomètre activé à la main, ce peut être aussi le mouvement de la souris sur le volume de la console de mixage virtuel, ou bien une commande manuelle du potentiomètre linéaire du volume d'une console de mixage matériel synchronisé au logiciel. Cette fonction manuelle est donc l'enregistrement d'un geste effectué en temps réel sur le logiciel ou d'un matériel dédié.

automation premiere

La fonction enregistrement de la piste, comme l'activation de cette même fonction pour l'enregistrement d'éléments sonores, doit être enclenchée et exécutée lors de la manipulation.Mais la méthode Write peut être également accessible en écriture sur la piste par l'édition de points. Après l'édition de deux points, en mode lecture vous verrez la valeur du premier paramètre progresser vers la valeur du second paramètre. Référez vous aux raccourcis clavier de votre manuel d'utilisation du logiciel pour une édition précise de cette méthode d'écriture.

 

 

soundwaves

Le mode d'automation Manuel (Manual), la lecture de votre pièce sonore s'éxecute sans automation. En mode Lecture (Read), l'automation est lue lors de l'éxecution de la lecture de votre pièce sonore. En mode Touché (Touch), vous pouvez varier les paramètres des points d'automation mais pas l'enregistrement de nouveaux points. Ce dernier étant un mode sécurisé de l'édition.

onde en 3d

Enfin, vous pouvez jouer sur la vitesse de votre échantillon sonore sans faire varier celui-ci en tonalité. Si dans une barre de mesure, votre objet sonore est trop long, il est possible de l'ajuster afin que celui-ci colle exactement dans cette limite de temps.

volume automation

De la même façon, vous jouez avec la tonalité de l'objet sans variation de longueur dans le but que l'objet s'accorde en harmonie avec les autres échantillons adjacents. Bien d'autres fonctionnalités sont abordables comme inverser le sens de la lecture de l'objet sonore, augmenter son gain, c'est à dire son amplitude, détecter le rythme, le tempo, de façon automatique...

protools