Conférence : qu'est ce que la photographie ? par Gwénola Furic

 

Gwénola Furic a animé une conférence sur la  question « Qu'est ce que la photographie ? » lors de la Redonnaise Photographique au château de Caslou ce vendredi 26 août. Gwénola, une des fondatrices de cette rencontre redonnaise autour du monde de l'image est aussi restauratrice de photos anciennes et chargé d'enseignement à l'université de Rennes 2. Vingt-cinq personnes ont assisté à cette conférence et ont été nombreuses à soulever des questions.

restauration phot
 

 

restauration photo

 

A la question « Qu'est ce que la photographie ? », elle s'interroge et nous fait partager cette question malgré l'expérience de son métier. Sa première réponse est certaine, c'est pour elle une passion dévorante. Cette passion a surgie adolescente à la vision d'une photographie de couverture de magazine. Cette photo la questionne, l'interpelle, la submerge. Elle approfondit son exposé sur qu'est ce la photographie par les différentes définitions des plus grands dictionnaires. Pour le Petit Robert c'est un procédé d'obtention d'une image durable, pour le Larousse, c'est un enregistrement de la lumière, pour wikipédia, la photographie étymologiquement c'est l'écriture de la lumière. Pour répondre à la question, les réponses sont diverses et variées, il n'existe pas de réponse unique, ce qui favorise la quantité d'ouvrage traitant le sujet disponibles sur le marché des éditeurs. Mishka Hener, photographe, dans son livre « photography is » sur 200 pages, compile plus de 3000 articles, un exercice de réponse à la question.

Michel Frizot, théoricien de la photographie, estime qu'une photographie ancienne permet la contextualisation de l'image dans l'histoire par ses procédés, ses techniques, ses sujets. Les pionniers de la photographie à la rencontre des sujets traitaient davantage le matériel que la mise en image. La photographie passe de la diffusion de l'image sur support métal, toile cirée, verre, plastique, papier, les écrans. Les liants qui attachent l'image ont comme support l'albumine, le collodion, la gélatine, la gomme arabique… les particules d'images sont le mercure, l'argent, le fer, la platine, la fécule de pommes de terre, les colorants, les pigments et les pixels. Puis la photographie s'enrichit d'appareil de prises de vue, d'éclairage de studio, des premiers décors avec la verrière pour la lumière et les univers des laboratoire de développement. Berceau de la photographie, la France, notamment avec les frères Lumière, voit évoluer ses pionniers de l'artisanat à grande échelle à la production industrielle. L'évolution des tirages avec une qualité plus fine et détaillée et l'évolution des pellicules sont une sciences par la diversité des marques, de leurs particularités et leurs technicités.

 

 

restauration photo

 

De nos jours, les artistes qui vivent de leurs commandes, les studio de modes, les infographistes, les photographes locaux, les reporters et le photojournalisme, les pratiques amateurs ainsi que selfies et autoportraits inondent notre monde d'images. Des premiers photographes inconnus qui retracent les époques et les histoires, de ceux amateurs avec la multitude de clubs, dont les premières sociétés photographiques créatrices d'excursions photographiques, depuis 1834, la photographie représente notre monde. Dès 1850, la presse s'empare de ce média.

Les solutions de trucage par différents procédés d'ingérence tels le recadrage, les retouches, les insertions favorisent la propagande sous Staline, mais est aussi un outil d'influence sociétale, l'éviction du cigare de Churchill, la pipe de Jacques Tati, la cigarette de Gainsbourg. La retouche est particulièrement utilisée dans la mode. Dès ses débuts, la retouche photographique est utilisée directement sur les négatifs notamment par les femmes de photographes. Les sciences s'emparent du procédé par la chronophotographie pour analyser les déplacements d'animaux et d'humain. Pendant la première guerre mondiale, elle aide la reconstruction faciale des mutilés de guerre. Dès 1865, la lune est photographiée. Le domaine judiciaire invente l'anthropométrie.

Du Noir&Blanc à la couleur, le choix des formats, vertical, horizontal, carré, rectangulaire, les tailles, les zones de netteté, les flous, les jeux de lumières et d'ombre, il semblerait que la définition de la photographie serait celle de Alphonse de Lamartine «  La photographie, c'est le photographe. C'est un art ; c'est mieux qu'un art, c'est un phénomène solaire où l'artiste collabore avec le soleil !.».

 

La conférence de Gwénaël Furic "Qu'est ce que la photographie ?"