Festival photo de La Gacilly 2016 Japon et Océans

Kiiro Photographe Japonaise
KIIRO
KIIRO

Le Japon et les Océans au coeur du village de La Gacilly

Dans l'espace public du village de La Gacilly, accessible à tous, le Festival Photo de l'été 2016 cadre l'histoire, les codes esthétiques, les arts divinisés du Japon. Des insulaires à l'océan, les expositions de 21 artistes nous interrogent sur le Japon et l'avenir de nos océans.

 

Oui, quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l’océan ou le coeur humain?

Le Comte de Lautréamont, Les chants de Maldoror.
Shoji Ueda
Shoji Ueda

 

 

La photographie partage le sens de l'image à tous, elle nous incite à réfléchir à la liberté de l'artiste, un parallèle à notre propre liberté. Dans le village de 2200 habitants de La Gacilly, 21 expositions de photographe sont accessibles en plein air et visibles pour tous publics. Depuis 13 ans, le festival photo témoigne du monde du vivant, raconte la terre des hommes dans un rassemblement de tous les champs photographiques, photo-journalisme, reporter-documentaire, historique, artistique.

Le Japon, des traditions et de la modernité

Cette année 2016 pointe le focus sur la terre du Japon. La révolution de l'image photographique coïncide avec la révolution moderne de l'ère de l'empereur Meiji en 1868. L'exposition raconte l'histoire du Japon, sa progression vers sa modernité de haute-technologie et la préservation de ses grandes traditions. Ces passages du réel au sacré, les arts divinisés du Sumo, le Mont Fuji, les temples Shintoïste à l'urbanisation cartographiée ou chaque individu apparaît comme un grain de sable.

Le photographe Shoji Ueda (1913-2000) est à l'honneur. Son esthétisme graphique nous inspire les scènes de Magritte, Man Ray et Jacques Tati.

Les océans et la biodiversité

Les iles Japonnaises sont le monde visible, les océans ont cette profondeur invisible qui semble illimitée. Le second théme de l'exposition est l'Océan où les images nous interrogent sur son avenir. Les animaux de l'artique, les pollutions, les pêches intensives, la montée des eaux, les épaves des cargos, la radioactivité de Fukushima, les mers d'éxil, ces terribles actualités sont au milieu du sublime azuré.

De l'image du photographe

La fondation Yves Rocher, soutien à la Biodiversité, éclaire le travail des photographes, un métier difficile dans un monde submergé d'images. Elle exposera les baobas de Madagascar et la secheresse de Sertão au Brésil.

Les concours sont lancés au sein de 16 collèges publics et privés du Morbihan, ainsi que les concours amateurs et professionnels.

La Gacilly

De juin à septembre, des cadres gigantesques maquillent les bâtiments du village de La Gacilly. Moins demesuré, les cadres du jardin botanique nous approche de l'intimité des artistes photographe. La Gacilly est à l'entrée sud de la Bretagne, autre terre de l'océan.

Proche des trois villes de Rennes, Vannes et Nantes, sans oublier le Golf du Morbihan et la Forêt de Brocéliande, venez assister au Festival Photo Peuple & Nature.

Benjamin_Deroche
Benjamin Deroche
Takeyoshi Tanuma
Takeyoshi Tanuma